Conception garde-corps inox : comprendre pose à l'anglaise et à la française

La conception de votre garde-corps en inox comprend différentes étapes. Le choix du type de pose à la française ou à l’anglaise en fait partie. Il faut savoir que la fixation de votre balustrade doit répondre à des exigences à la fois techniques et esthétiques. Alors pour faire le bon choix, voici un explicatif de ces deux système de fixation !


Décupler la sécurité avec une pose à la française

Qu’il s’agisse d’un balcon, d’une mezzanine ou d’un escalier, la pose à la française, c’est-à-dire que le garde-corps est fixé à plat sur dalle, à l’aide de platines vissées au sol, reste de loin, la technique de pose la plus sécuritaire qui soit. Les bouts de ce type de garde-fou étant généralement fixés aux murs grâce à des platines latérales, la résistance est totale. C’est notamment la solution à privilégier pour les escaliers rayonnants, à limon central ou sans limon, d’autant plus que les platines utilisées sont ultra-discrètes et n’altèrent quasiment pas la valeur esthétique de la rampe en inox.

Bien entendu, le choix d’une pose sur plat implique un encombrement plus ou moins important de la surface au bord de la trémie ou du jour de l’escalier. Bien que cela soit rarement gênant lorsqu’il s’agit d’un grand escalier ou d’une large terrasse, cela peut vite devenir un problème sur de très petites surfaces comme une loggia ou un escalier de largeur étroite (≤700 mm). 

Gagner de la surface avec une pose à l’anglaise

La pose à l’anglaise consiste à installer la rampe d’escalier ou le garde-fou d’une terrasse en applique, c’est-à-dire que les poteaux sont fixés contre l’épaisseur de la dalle en béton ou du limon de l’escalier. Le principal avantage de ce système de fixation, c’est qu’il n’encombre pas du tout les surfaces à sécuriser, contrairement à une pose sur dalle. Cette technique convient à tous les types de dalles en béton et d’escaliers (droit, circulaire, balancé, adossé à un mur ou autoporteur), et la sécurité est également assurée grâce à des systèmes de fixations solides, dont la résistance est calculée suivant les normes en vigueur. 

La pose à l’anglaise se présente donc comme l’alternative à la rambarde en inox posée sur dalle pour conserver le maximum de surface praticable. Sans compter que la fixation qui est légèrement décalée (quelques millimètres) du bord, offre un rendu très aérien qui donne du chic à l’aménagement.