Acrotère

Dans l'architecture romaine et grecque antique, les bâtiments étaient décorés de plinthes au sommet ou à la base des avant-toits, sur lesquelles étaient placées des sculptures. Ces socles et les ornements qui les décoraient étaient appelés acrotères. Par ailleurs, dans l'architecture moderne actuelle, les acrotères font généralement référence à des murs qui entourent les toits plats ou les avant-toits pour les rendre étanches.

Qu'est-ce qu'un acrotère exactement ?

Quelle est la définition acrotère ? L'acrotère est un petit muret qui étend verticalement une façade jusqu'au-dessus du niveau de la toiture. Bien que l'acrotère soit considéré comme un support pour les garde-corps, ce n'est pas sa fonction principale, car il peut ou non être installé sur un toit accessible (au public). En réalité, la tâche première de l'acrotère est de permettre l'isolation et l'étanchéité des toitures-terrasses verticalement sur leurs surfaces intérieures. Dans le cas de l'étanchéité et de l'isolation, les raccordements sont plus complexes, car il est beaucoup plus efficace de permettre à un toit de s'élever verticalement sur un toit plat que de tenter un raccordement à l'angle d'un bâtiment.

Quelle est l'importance des acrotères ?

Hormis son importance pour l'étanchéité et l'isolation du toit plat (l'acrotère prolonge la façade au-delà du toit), il améliore l'esthétique du bâtiment et prolonge la durée de vie du plâtre et de l'enduit, car il n'y a pas d'arêtes vives à la limite entre la façade et le toit. En outre, il est possible de fixer des garde-corps (parapets, balustrades, etc.) sur la surface verticale d'un acrotère, mais aussi des supports qui permettent l'entretien de la façade (nettoyage des fenêtres, peinture, réparations, etc.) sans avoir besoin de soulever un échafaudage du sol (impossible pour les IGH, Immeubles de Grande Hauteur).

Mise en œuvre de l'étanchéité de l'acrotère

Entre autres techniques utilisées pour étanchéifier l'acrotère, on peut citer la pose d'une couverture et la mise en place d'un ouvrage en profil solin :
La couvertine : c'est un profilé en aluminium, en acier ou en alliage destiné à recouvrir l'isolation, les acrotères et le bardage et à assurer l'étanchéité de la toiture terrasse. La membrane de toiture doit être utilisée en fonction du système d'étanchéité. La technique de pose dépendant du type d'isolation, il est préférable de consulter un professionnel ou de confier l'application de la couvertine à un spécialiste.
La bande solin : C'est également une bonne solution pour protéger le parapet et le haut des combles. La bande solin peut être fabriquée en zinc ou en plomb, mais elle peut également être fabriquée en mortier.