Un garde-corps est un élément de sécurité qui doit être installé sur toutes les plateformes en hauteur afin d’empêcher les chutes accidentelles dans le vide. Mais pour qu’un garde-corps puisse jouer efficacement son rôle, sa conception doit répondre à diverses exigences techniques bien précises. Dans la mesure où les Etablissements Recevant du Public présentent des risques spécifiques, les garde-corps dédiés aux ERP doivent respecter des normes particulières. Ainsi, les installations prévues au sein des ERP relèveront des normes NF P01-012 et NF P01-013.

Garantir une hauteur suffisante pour vos garde-corps

Avant tout, il faut savoir que l’installation d’un garde-corps est rendu obligatoire dès lors que la hauteur en cas de chute fait plus d’un mètre. Pour empêcher de basculer par-dessus le garde-corps de manière accidentelle, celui-ci doit être suffisamment élevé. Dans le cas des garde-corps destinés aux escaliers, la hauteur de la main courante sur les parties inclinées doit atteindre une hauteur de 90 cm au minimum. Sur les parties horizontales, la hauteur minimale sera de 100 cm sauf si le jour de l’escalier est inférieur ou égal à 60 cm et dans quel cas, la hauteur de la protection pourra être ramenée à 90 cm.

Par ailleurs, sachez que l’épaisseur de votre balustrade joue également un rôle important car plus le garde-corps est épais moins il sera haut. Par exemple, un garde-corps mince dont l’épaisseur est de 20 cm ou moins doit faire au moins 1 mètre de haut. Par contre, pour un garde-corps faisant plus de 50 cm d’épaisseur, la hauteur de la protection pourra être baissée à 80 cm.

Les intervalles au niveau des garde-corps à barreaudage

Dans le cas où vous avez choisi d’installer un garde-corps à barreaudage vertical ou horizontal, il sera également nécessaire de prendre en compte le vide qui existe entre deux éléments afin d’empêcher le passage au-dessous ou au travers, notamment pour les enfants en bas âge. Ainsi, pour un barreaudage vertical, la distance entre chaque barreau ne devra pas dépasser 11 cm.

garde-corps 11 barresSi vous optez pour un remplissage avec des traverses horizontales, vous devrez tout d’abord veiller à disposer d’une zone de sécurité pleine qui commence à 5 cm du sol pour une hauteur de 45 cm au moins afin d’empêcher qu’un enfant puisse escalader le garde-corps. Par la suite, l’espacement entre les lisses ne devra pas faire plus de 18 cm. La hauteur finale de votre garde-corps sera alors d’au moins 102 cm.

Prévoir une résistance optimale contre les chocs

La résistance des garde-corps doit également être prise en compte pour garantir la fiabilité de la protection. Lors d’une chute, le poids de la personne et sa vitesse de chute vont créer une importante pression au niveau de la structure du garde-corps. Pour pouvoir retenir une personne efficacement, les garde-corps en ERP doivent ainsi pouvoir supporter une pression de 1000 N/m.