Dimensionnement des escaliers

Comme nous le savons, un escalier consiste essentiellement en une série de marches, qui se composent d’une bande de roulement (la partie horizontale, où le pied repose) et d’une contremarche (la partie verticale). Bien que sa conception puisse varier, chaque groupe de marches doit également comporter un ou plusieurs paliers, des mains courantes.

comment bien calculer les marches de son escalier

Pour dimensionner un escalier, vérifiez la formule efficace développée par l'architecte français François Blondel, qui vous permet de déterminer les dimensions correctes d'un escalier confortable et efficace en fonction de son utilisation : « 2 contremarches + 1 marche = 63-65 cm ». L'espace nécessaire pour atteindre ces dimensions optimales n'est pas toujours disponible, mais il est recommandé de s’en rapprocher autant que possible.

calcul de son escalier

Prenons pour exemple le calcul du dimensionnement d'un escalier d'une hauteur de 2,60 mètres. D'abord, un calcul des marches nécessaires est primordial. En prenant l'hypothèse d'une contremarche standard de 18 cm, la hauteur de l'espace est divisée par la hauteur de chaque marche. Le résultat doit toujours être arrondi : 260/18 = 14.44 = 15 marches. Ensuite, la deuxième étape consiste à déterminer avec exactitude la hauteur retenue pour chaque marche. En effet, la hauteur de l'espace est divisée par le nombre de marches que nous avons obtenu, à savoir 260/15 = 17,33 cm de hauteur pour chaque marche. Et puis, il faudra calculer maintenant la largeur de la bande de roulement en appliquant la formule de Blondel: (2 x 17,33 cm)+(1 x bande de roulement) = 64. Ainsi, chaque bande de roulement mesurera 29,34 cm en résolvant l'équation précédente du premier ordre. Donc l'escalier résultant aura 15 marches de 29,34 cm de marche et 17,33 cm de contremarche.

escalier

La hauteur entre les marches et le plafond doit être au minimum de 2,15 mètres. Selon Ernst Neufert (architecte allemand connu pour son ouvrage de référence, Les éléments des projets de construction), vous pouvez atteindre un minimum de 2,00 mètres dans certains cas. La hauteur de la main courante peut varier entre 80 et 90 cm à chaque marche. Idéalement, un escalier ne devrait pas comporter plus de 15 marches. Après 15 marches, un palier devrait être prévu. De plus, selon l'utilisation et les réglementations locales, une largeur minimale de 80 cm est recommandée pour les escaliers des maisons et supérieure à 1,00 mètre dans les bâtiments publics.

calculer un escalier