-10% avec le code W10 sur votre 1ere commande !

Semelle

p>La semelle correspond au dessus d’une marche dans le cas d’un escalier habillé. La semelle peut être en béton ou en béton armé. On distingue quatre types de semelles dont les semelles filantes (la longueur est supérieure à 5 fois la largeur), les semelles rectangulaires (la longueur est en dessous de 5 fois la largeur), les semelles carrées (la longueur est égale à la largeur) et les semelles circulaires. (la largeur est égale à 2 fois le rayon).

Il est possible d'habiller un escalier avec différents revêtements. Dans le cas d'un revêtement d'escalier scellé en plein, celui-ci est constitué de semelles horizontales constituants la surface de circulation et de contremarches verticales ou biaises reliant deux semelles entre elles. Ils sont scellés au mortier de ciment sur un support en béton ou en maçonnerie.

Concernant les dimensions, l'épaisseur courante d'une semelle est de 3 cm en intérieur et 3 cm ou 4 cm en extérieur, la longueur courante est de 80 cm à 140 cm pour des semelles droites pouvant atteindre jusqu'à 200 cm pour des semelles balancées et la largeur courante est de 30 cm à 35 cm pour des semelles droites. Il faut noter que pour les escaliers utilisés par le public, le nez de marche doit comporter un dispositif antidérapant. Aussi, l'escalier peut être droit ou balancé selon le type de semelle utilisé. S'il est balancé, les marches sont rayonnantes tandis que s'il est droit, les marches sont perpendiculaires aux limons. Le limon étant la pièce d'appui qui suit la rampe de l'escalier.

Les différents éléments constituant l'habillage sont déjà prédécoupés en atelier, ils sont ensuite transportés en camion chez le client pour être ajustés sur mesure. Dans un premier temps, une semelle de base est fixée sur la marche, et ensuite un nez de marche est placé sur la semelle en question afin de créer un bloc solide et une structure rigide. Dans le cas où les marches sont usées ou incurvées, la semelle sert aussi à compenser la différence de niveau et aplanir la surface de l'escalier. La semelle peut donc aussi servir à équilibrer l'escalier et améliorer la sécurité quand c'est nécessaire.