réglementation garde corps escalierEn plus d'être un atout pour la décoration intérieure, l'escalier est fonctionnel et demeure l'une des inventions phares de toute l'histoire du bâtiment. Néanmoins, sa conception est soumise à un certain nombre de contraintes dans la mesure où le support est très souvent cité en accidentologie domestique. De fait, même si sa réalisation ne fait pas l’objet d’une réglementation garde corps escalier spécifique, il existe des normes de sécurité que tous les professionnels du BTP recommandent de respecter scrupuleusement avant toute construction.

Les normes entourant la conception d’un escalier

Les dimensions appropriées pour chaque composant de l’escalier sont décrites dans différentes normes, dont la NF P 21-210 (pour un minimum de sécurité), la NF P 21-203 pour les escaliers en bois, ainsi que les Normes NF P 01-012 et NF P 01-013 pour les garde-corps. Dans leur application, ces standards sont considérés différemment par les constructeurs et les propriétaires. De leurs côtés, les professionnels sont unanimes pour appliquer le minimum à la lettre.

Pour le corps d’escalier dont l’angle de pente devrait se situer au maximum entre 30 et 35 °, les recommandations concernent plusieurs parties, entre autres choses :

  • La hauteur de marche qui devrait se situer autour de 18 cm ;
  • Le giron de marche qui devra pouvoir accueillir toute la longueur d’un adulte à taille moyenne (environ 24 cm) ;
  • La profondeur de la marche devant mesurer 4 ou 5 cm de plus que le giron ;
  • La largeur de l’escalier située idéalement entre 80 cm et 1 m au minimum.

Après, libre au propriétaire de choisir d'aller au-delà de cette réglementation garde corps escalier minimale pour empêcher les risques de déséquilibres et de chutes. Pour ce qui est du garde-corps qui est le principal élément de prévention sauf pour l’escalier entre murs où il est souvent facultatif, voici quelques conseils à prendre en compte :

  • Sa hauteur idéale est de 90 cm pour atteindre 1 mètre ou plus sur le palier ;
  • La distance entre les barreaux verticaux ne devrait pas mesurer plus de 10 cm. D’ailleurs, évitez autant que possible les barreaux horizontaux qui donnent un effet d’échelle, pour dissuader les enfants de les escalader.
  • La rampe et tout le garde-corps doivent pouvoir supporter une pression supérieure à 60 N/ml.

modeles escaliers

Quelle forme d’escalier choisir ?

Il existe un bon nombre de modèles d'escaliers qui peuvent être réalisées en intérieur comme à l’extérieur du bâtiment, hormis les escaliers droits qui se déclinent différemment selon qu’ils se situent dans le centre de la maison, au niveau d’un pan de mur ou entre deux murs. 

D'autres formes d'escaliers, lesquelles sont définitivement artistiques, ont également vu le jour : ce sont les escaliers tournants qui se distinguent par leurs structures avec virages. Ceux-ci se déclinent à leurs tours selon leur niveau de courbure : quart de tour, demi-tour, 3/8e de tour, tandis que la forme des marches peut être droite ou trapézoïdale.

On distingue enfin les escaliers aux variantes plus complexes : les escaliers hélicoïdaux ou en colimaçon. Ces derniers se démarquent par un plan en cercle et par leur noyau évidé ou avec un fût central.

Sachez pour finir que la réalisation de toutes les structures précitées nécessite le recours à un professionnel. En effet, celui-ci saura déterminer avec précision quel type d'escalier est adapté au milieu d'implantation.

escalier hélicoïdal