Main courante d'un escalier en verre

Le bris de verre aussi appelé casse spontanée peut être un danger dont les causes et les solutions restent méconnues du grand public. Beaucoup ignorent, par exemple, que les structures de leurs garde-corps sont aussi essentielles que les autres parties vitrées de leur logement ! Nous allons voir aujourd'hui que ces casses, semblant sortir de nulle part, naissent en réalité de l'usure d'un matériel souvent abîmé... Si ce sujet vous intéresse et que vous souhaitez en apprendre plus, restez bien avec nous !

À quoi attribue-t-on le bris de verre spontané ?

Il existe plusieurs raisons qui participent au bris de verre spontané. Lorsque le verre est formé, il y a la possibilité que du sulfate de nickel se forme. L'inclusion a beau être invisible à l'œil nu, et mesurer en général moins de 0,2 mm, elle augmente en taille avec les variations de température. Tout ceci peut fragiliser la structure et favoriser, au fil du temps, un éclatement. Une autre cause de dégâts est due au stress thermique, dans le sens où le centre du verre chauffe beaucoup plus que ses extrémités. Cela entraîne une pression qui peut finir par faire craquer la structure. Enfin, l'une des autres causes majeures de bris spontané est la mauvaise qualité des extrémités, liée à leur finition ou à un transport inadéquat. Avec les contraintes du vent et les changements de température, le problème va discrètement s'étendre jusqu'à ce que le verre cède.

Quels types de verre pour limiter le danger des casses spontanées ?

Il existe plusieurs types de verres de sécurité comme le verre trempé ou le verre laminé. Certaines entreprises comme Inox Design vous proposeront d'ailleurs ce type de matériaux, notamment pour améliorer la protection de vos garde-corps en verre, autant en intérieur qu'en extérieur. Mais penchons-nous plus particulièrement sur le verre trempé. Ce dernier est chauffé à 650 degrés pour ensuite être rapidement refroidi ce qui diminue de quatre à cinq fois sa propension à se briser par rapport un verre cuit conventionnel.

Le verre laminé ou verre feuilleté est, quant à lui, plus connue dans la sphère automobile étant donné son utilisation obligatoire pour les pare-brise. Un élément qui permet de minimiser les dangers de blessures mortelles dues au bris de glace en cas de choc. Composé de deux couches de verre intercalées autour d'une feuille de vinyle, on le retrouve de plus en plus souvent utilisé sur les devantures de magasins. Son utilisation a notamment pour but de limiter les risques en cas de catastrophe naturelle comme les tempêtes, les ouragans ou encore les inondations. Il est important de choisir un verre de qualité afin d'éviter la casse thermique.

En cas de problème, tournez-vous toujours vers des professionnels qualifiés qui mettront en place les actions nécessaires pour éviter que cela ne se reproduise. N'oubliez pas non plus d'être vigilant dans le choix de vos garde-corps qui, dus au contact direct exercé sur leurs structures, subissent parfois plus de tension que vos fenêtres !

Quelle est la marche à suivre en cas de bris de verre spontané ?

Lorsque vous constatez un bris ou une fissure dans l'un de vos panneaux en verre, prenez soin de ne plus le manipuler car il ne sera plus stable. Tâchez de délimiter la zone avec des plots d'avertissement afin que tout le monde soit bien prévenu de ce qu'il se passe. Retenez que même si les verres de sécurité sont conçus pour ne se casser qu'en petits morceaux relativement inoffensifs, des coupures peuvent toujours se produire.

Pour cela faites appel à un professionnel expérimenté qui nettoiera et retirera votre panneau endommagé. Vous pourrez, par exemple, soit conserver le même type de verre, soit choisir une solution de remplacement qui pourra réduire la présence de sulfure de nickel, responsable de beaucoup de casse spontanée. Mais ce n'est pas tout, vous pourrez aussi obtenir un vitrage qui sera testé une seconde fois avant d'être installé pour améliorer la résistance de son verre trempé. Il pourra notamment permettre de mieux discerner la présence d'impuretés invisibles à l'œil nu, parfois cause de casse. Enfin, n'oubliez pas non plus de prévenir votre assureur pour vous informer sur la prise en charge financière de votre élément vitré.

Comme nous l'avons vu dans cet article, le bris de verre spontané est souvent lié à des défauts ou des malfaçons qui se détériorent d'une manière quasi invisible dans le temps. Le risque zéro n'existe pas, mais en privilégiant le verre de sécurité, vous aurez l'avantage, en cas de casse, de ne pas mettre en danger les personnes qui pourraient se trouver aux alentours. C'est d'autant plus vrai en ce qui concerne le choix des matériaux de vos garde-corps. Un mélange de verre et d'inox par exemple, tel que le propose Inox Design, peut-être un choix viable afin de sécuriser votre habitation.