-10% de Remise avec le code W10 sur votre 1ère commande !

Volée d’escalier

Une volée d'escalier est une série continue de marches comprise entre deux paliers consécutifs. Les marches sont dites balancées ou dansantes pour la volée d’escalier à quart tournant. Elles sont plutôt rayonnantes dans la volée d'escalier à vis. La volée idéale ne doit pas avoir trop de marches afin d'éviter fatigue et chutes pendant la montée. Dans ce cas, combien de marches doit donc avoir une volée ? Quels sont les types de volée d'escaliers ?

Le nombre de marche d'une volée d'escalier varie en fonction de la hauteur et des règles spécifiques à chaque type de bâtiment. La moyenne de marches d'une volée d'escalier oscille généralement entre 12 et 15. Les bâtiments privés possèdent un maximum de 25 marches dans une volée et ont des escaliers de secours qui obéissent à certaines normes. Par contre, pour les bâtiments ou établissement recevant du public (ERP), les marches sont limitées à 21 par volée. Les escaliers de secours, quant à eux, doivent avoir au total 17 marches dans une volée. Il ne faut surtout pas oublier avant toute installation, que la hauteur de marche d'une volée d'escalier doit être inférieur ou égale à 160 mm.

Une volée d'escalier est très souvent de type monobloc ou non-monobloc. La différence entre les deux modèles réside par la présence d'un support au niveau des marches ainsi qu'aux contremarches. En effet, une contremarche est la partie verticale de la marche d'un escalier. C'est aussi elle qui fait le lien entre deux marches.

La connexion entre la marche et la contremarche définit le style de jointure entre une volée et un palier. Il existe deux méthodes de connexion. L'une par encoche et l'autre en coupe droite. L'escalier droit est le plus simple à réaliser puisqu'il comporte une seule volée. En revanche, la technique d'extension par encoche s'utilise si la volée d'escalier commence ou finit par une marche. Ainsi, une fusion va se réaliser afin de former une nouvelle volée. L'orientation d'un palier d'escalier peut permettre d'obtenir un changement de direction qui donnera naissance à des volées perpendiculaires, droites ou parallèles.