Garde-corps, balustres et balustrades… quelles différences ?

Une chose est certaine ! Qu’il s’agisse de garde-corps, de balustres ou de balustrades, ces éléments jouent un rôle sécuritaire dans le bâtiment. Bien que ce rôle soit le plus souvent occulté par leur fonction architecturale et décorative, le côté ornemental reste un de leur dénominateur commun. 

Bien comprendre le balustre

Le balustre est le nom donné aux petits piliers à hauteur d’appui, joints par leur sommet pour sécuriser un espace. Le plus souvent réalisés en pierre, en marbre ou en bois, ces piliers de type colonnade sont placés de façon à respecter une séparation ajourée égale à la moitié de leur plus gros diamètre, dans un parfait équilibre entre le jour et le plein. 

Avoir une idée claire sur la balustrade

garde-corps rampe escalier inoxConstituée d’un assemblage de plusieurs balustres généralement organisés à hauteur d’appui d’un escalier, d’un balcon, d’une terrasse, d’une mezzanine ou éventuellement d’un pont, la balustrade fait fonction de garde-corps, de rampe d’escalier ou de garde-fou en dépit du fait qu’elle ne constitue le plus souvent qu’un élément d’ornement en façade d’un édifice ou en couronnement d’un bâtiment dont les combles ne sont pas visibles de l’extérieur. Elle ne se distingue donc guère du garde-corps et du garde-fou si ce n’est par la forme de ses colonnettes renflées.  

Le garde-corps dans tous ses états 

En architecture moderne, on parle principalement de garde-corps. Version moderne du garde-fou, il fait généralement office de barrière de protection. Appelé également rambarde, le garde-corps est un ensemble d’éléments limitant les côtés d’un espace pour empêcher une chute accidentelle de personnes. Il est généralement intégré à un escalier, une terrasse en toiture, un palier, un balcon, une mezzanine ou une galerie. On l’apprécie particulièrement pour sa flexibilité de design et pour sa facilité d’emploi et d’application au bâtiment. 

Le choix du garde-corps en inox

Le registre des matériaux pour garde-corps est aussi vaste que varié dont les plus répandus sont notamment l’acier, l’aluminium, le verre, le bois et le fer forgé.

Pour réaliser son garde-corps, le choix de l’inox se justifie par son côté avant-gardiste et son design plutôt pur et minimaliste qui jouent en sa faveur. De plus, c’est un matériau qui peut s’accorder tout aussi bien à une décoration moderne que rustique. Il est important de savoir que la majorité des garde-corps en inox sont pour la plupart réalisés en inox brossé et que leurs poteaux constituent les seuls éléments entièrement en inox. Ils sont par la suite agrémentés de balustres en bois, de panneaux de verre ou de câbles. Toutefois, il existe des garde-corps entièrement réalisés en inox constitués de poteaux, de tubes, de panneaux entiers en inox microbillé ou de panneaux perforés de formes carrées ou à formes décoratives. 

Conclusion

En définitive, la frontière est mince entre garde-corps, balustres et balustrades. Mis à part quelques spécificités, tous ces éléments architecturaux assurent un rôle aussi bien sécuritaire qu’ornemental. L’architecture moderne les regroupe toutefois dans le registre unique de garde-corps. Pour les distinguer, il faut parfois se baser sur d’infimes critères.