conseils de Pro Garde-CorpsLe garde-corps inox  est un équipement primordial pour sécuriser un espace en hauteur et empêcher les chutes accidentelles. Plutôt que de faire appel à un professionnel, construire soi-même une balustrade est une alternative de plus en plus accessible grâce aux systèmes de garde-corps inox en kit, avec des éléments à monter fabriqués dans le strict respect des normes en vigueur. Ainsi, les bricoleurs amateurs pourront tout à fait entreprendre les travaux à condition de suivre quelques règles et conseils pour que le montage soit parfaitement fiable.

1-Bien étudier la zone à sécuriser avant toute commande

Lorsque vous commandez un garde-corps en kit, pensez à donner les bonnes mesures et le bon nombre de poteaux, et cela, en tenant compte des normes règlementaires de distance pour sécuriser convenablement votre terrasse, votre balcon, votre mezzanine ou votre escalier.

2-Choisir le type de remplissage pour votre garde-corps

choisir son remplissage garde-corpsDe nombreux modèles de garde-corps inox sont disponibles en fonction de vos préférences, mais si vous avez des enfants en bas âge, préférez le remplissage plein (panneau de verre, panneau inox/alu) aux barreaux horizontaux (qui sont faciles à escalader) et aux barres verticales (un enfant pourrait s'y coincer).

3-Choisir le bon matériau selon l’environnement

Le choix du matériau inox va influer sur la pérennité de votre garde-corps. Ainsi, en intérieur, il sera par exemple possible d’utiliser un garde-corps en inox 304 alors qu’en bord de piscine, il serait préférable d’opter pour l’inox 316, celui-ci ayant été traité pour pouvoir résister aux milieux agressifs.




4-S’assurer de travailler sur un sol sain

garde-corpsDans la mesure où le garde-corps se fixe au sol, il convient de vérifier son état avant de commencer les travaux d’installation. De fait, qu'il s'agisse d'un système de fixation à l’anglaise ou à la française, il sera nécessaire de colmater les éventuelles fissures et de traiter les imperfections pour travailler sur une surface parfaitement propre et solide.







5-Préparer le matériel nécessaire avant le début des travaux

Avant de commencer les travaux, il est préférable de préparer tous les matériels dont vous aurez besoin durant le montage. Du marteau aux chevilles, en passant par le tournevis, ou encore la perceuse, assurez-vous d’avoir tous vos outils à portée de main pour éviter de perdre du temps et de vous déconcentrer entre deux étapes.

6-Tracer des repères avec précision

Aucune erreur ne doit être faite au moment du perçage des trous destinés aux fixations de votre garde-corps. Pour éviter tout accroc, tracez des repères en vérifiant plus d’une fois que les distances entre les poteaux sont parfaitement respectées, car le moindre décalage peut affecter la fiabilité de la structure de votre garde-corps, et corollairement, la sécurité des utilisateurs.

7-Vérifier l’alignement des poteaux du garde-corps

Pensez à toujours vérifier l’alignement des poteaux de votre garde-corps en mesurant la distance entre le poteau et le rebord du sol de votre terrasse, de votre balcon ou de votre mezzanine.

8-S’assurer que vos poteaux sont bien droits

À l’aide d’un niveau à bulle, vérifiez systématiquement que chaque poteau de votre garde-corps n'est pas penché. À défaut, vous risquez de ne pas pouvoir installer correctement les éléments de remplissage (barres, lisses, câbles). De ce fait, si vous constatez une inclinaison, utilisez des cales biseautées.

9- Nettoyer toujours les trous après le perçage du sol

Pour un ancrage optimal, servez-vous d'un aspirateur pour retirer tous les débris qui se trouvent au fond des trous percés, lesquels vont accueillir les chevilles de fixation.

10-Ancrer les chevilles de fixation avec un scellement chimique

Pour empêcher le moindre mouvement des chevilles au niveau des trous de fixation au sol, il est recommandé d’utiliser un scellement chimique. Cet ancrage renforcé permettra ainsi d’optimiser la stabilité des poteaux de votre garde-corps.